Prévenir la reprise de poids après un choc émotionnel

Le choc émotionnel a parfois des répercussions sur le poids : certaines personnes auront tendance à grossir tandis que d’autres vont perdre du poids. Le plus difficile, une fois que l’on a perdu ces kilos, est souvent de ne pas les reprendre. Dans cet article, nous aborderons différentes méthodes pour éviter de reprendre du poids suite à un choc émotionnel, en passant par l’alimentation, l’activité physique et le bien-être psychologique.

Adapter son alimentation

Manger en pleine conscience

La première étape pour ne pas reprendre de poids après un choc émotionnel est d’apprendre à écouter ses sensations alimentaires. Cela consiste à manger en pleine conscience, c’est-à-dire être attentif à sa faim et à sa satiété, et prendre le temps de savourer chaque bouchée. Cela permet également de distinguer les envies alimentaires liées aux émotions des véritables besoins nutritionnels. Voici quelques conseils pour pratiquer l’alimentation en pleine conscience :

  • Se mettre à table sans distractions (télévision, smartphone…)
  • Penser à se demander si l’on ressent vraiment la faim ou si l’on mange en réponse à une émotion
  • Posez les couverts entre chaque bouchée et mâcher lentement
  • S’accorder le droit de manger sans culpabiliser

Privilégier les aliments sains et nutritifs

Un autre aspect de l’alimentation pour ne pas reprendre du poids est de choisir des aliments sains et nutritifs. Bannir les aliments riches en sucres, graisses et calories vides permet d’éviter la prise de poids tout en apportant les nutriments essentiels à l’organisme. Voici quelques exemples d’aliments à privilégier :

  • Les fruits et légumes
  • Les protéines maigres (poissons, volailles…)
  • Les produits céréaliers complets
  • Les bonnes graisses (huile d’olive, avocat, noix…)

Maintenir une activité physique régulière

Augmenter progressivement l’exercice

L’activité physique contribue grandement à stabiliser le poids de manière durable. Pour éviter la reprise de poids après un choc émotionnel, il est recommandé d’intégrer une routine sportive à son emploi du temps quotidien, en prenant garde de commencer doucement et de progresser selon ses capacités.Exemple de programme d’activité physique :

  1. Marche rapide pendant 30 minutes tous les jours
  2. Séance de renforcement musculaire deux fois par semaine
  3. Activité sportive ludique ou relaxante (natation, danse, yoga…) une fois par semaine

Adapter son niveau d’activité à ses objectifs

Pour ne pas reprendre de poids tout en respectant ses limites physiques, il est indispensable d’adapter son programme sportif au fil du temps. On peut envisager des variations dans les activités pratiquées, leur intensité ou leur fréquence pour continuer à progresser sans risque.

  • Ajuster l’intensité de l’exercice (vitesse de la marche, charges utilisées en renforcement musculaire…) selon sa tolérance
  • Alterner entre différentes activités pour maintenir l’intérêt et éviter la routine
  • Recourir aux services d’un professionnel (coach sportif, nutritionniste…) en cas de besoins spécifiques

Gérer ses émotions et prévenir le stress

Développer une hygiène de vie saine

La prévention du stress et la gestion des émotions sont essentielles pour ne pas céder aux tentations alimentaires liées au choc émotionnel. Mettre en place une bonne hygiène de vie permet de mieux affronter les situations difficiles sans avoir besoin de se tourner vers la nourriture :

  • Se réserver du temps libre pour pratiquer des activités plaisantes*
  • Maintenir un rythme de sommeil régulier
  • S’accorder des moments de pause et de relaxation dans la journée
  • Consacrer du temps à la socialisation et à l’échange avec les autres

Se tourner vers des techniques de relaxation

Pour éviter la reprise de poids liée au stress ou aux émotions négatives, il peut être utile d’expérimenter différentes méthodes de relaxation et de bien-être. Parmi celles-ci, on trouve notamment :

  • La méditation de pleine conscience
  • Les exercices de respirations profondes
  • Le yoga ou le tai-chi
  • Les thérapies comportementales et cognitives (TCC)

En mettant en pratique ces conseils relatifs à l’alimentation, l’activité physique et la gestion des émotions, il est possible de prévenir efficacement la reprise de poids après une perte liée à un choc émotionnel.